Tout sur l'aquarium Amateur - www.aquarium-amateur.com

Accueil

 

Cuve et meuble

Equipé ou nu

Meuble d'aquarium

Choisir son bac

Eclairage

Intensité lumineuse

Bonne installation

Puissance d'éclairage

Filtration mécanique

Filtration biologique

Filtration chimique

Chauffage

Chauffage aquarium

Installer son chauffage

Sables ou substrat

Les sols enrichis

Plantation dans l'aquarium

Le repiquage

Types biologiques des plantes

Cryptocoryne undulata

Hygrophila polysperma

Hygrophila corymbosa

Limnophila sessiliflora

Fougère de java

Mousse de java

Sagittaria subulata

Heteranthera zosterifolia

Bacopa amplexicaulis

Ludwigia repens

Vallisneria americana

Echinodorus osiris

Ceratophyllum demersum

Eau du robinet

Qui détermine le pH ?

Rectifier son pH

Installation de son aquarium

Les poissons - Le peuplement

Les poissons - Alimentation

Néon rose

Tétra empereur

Moenkhausia

Cardinalis

Danio

Kuhli

Barbus rosé

Barbus de Sumatra

Poisson-arlequin

Faux cardinal

Combattant du Siam

Corydoras poivré

Mangeur d'algues

Guppy Langage

Platy

Gourami perlé

Maroni

Apistogramma

Scalaire

Pelmato

Labido jaune

Auratus

Lombardoi

Poisson arc-en-ciel

Entretien - Chaque semaine

Entretien - Chaque mois

 

Les accessoires
Meuble aquarium
Les filtres
Filtre naturel
Filtre classique
Filtre exterieurs
Achat aquarium
Pompe aquarium
Pompe filtrage
Vente aquarium
Eclairage aquarium
Choix éclairage aquarium
Entretien
Les accessoires
Les escargots
Le calendrier
Bassin
 
Plante aquarium
Planter plantes
Maladie plante
Les algues
Engrais
 

Bassin aquarium

Bassin algues

Bassin maladie poisson

Bassin nettoyage

Bassin eau

Bassin eau propre

Livres aquarium

Comment ils respirent

Poissons dorment-ils

Les poissons eau salée

 
Aquarium tropical
Aquarium de mer
Eau de mer
 

Glossaire

Glossaire 2

Glossaire 3

Glossaire 4

Glossaire 5

Glossaire 6

Glossaire 7

 

 

Les filtres

Le filtrage dit naturel

Copier la nature en créant un filtre biologique au sein même de l'aquarium par l'utilisation de son propre fond de sable, voilà la grande idée. Voyons le mécanisme selon lequel elle s'applique. Dans un premier temps, l'eau de l'aquarium chargée de ses impuretés est entraînée dans le sable par un courant lent. Dans un deuxième temps, l'eau et les impuretés connaissent un destin différent : l'eau abandonne les crasses en traversant une couche de sable sur une épaisseur d'au moins 5 cm; canalisée, elle remonte alors vers la surface de l'aquarium; o les déchets, quant à eux, restent prisonniers du sable qui les retient.

Ces déchets ont essentiellement trois origines : parcelles de nourriture non consommées, déjections de poissons, débris végétaux, mais, quels qu'ils soient, ils constituent des matières organiques. Au cours d'un troisième et dernier temps, l'action de filtrage (qui fait un peu songer au fonctionnement d'une fosse septique) se termine par l'installation d'une flore microbienne dans le sol.

 

  Celle-ci se nourrit de cette matière organique et la transforme en sels minéraux servant à la nourriture des plantes. Pour les initiés, cette dernière action s'exprime d'une manière plus complète et plus scientifique : les bactéries (dites nitrifiantes) se mettent au travail et activent la mutation des composés ammoniacaux et des nitrites en nitrates. Précisons également que, dans cette tâche de minéralisation des matières organiques, les bactéries aérobies sont aidées par l'action oxydante de l'oxygène en dissolution dans l'eau.

Le filtre naturel sous sable : Le filtre dit naturel a pour caractéristique de ne pas être un filtre!... C'est un dispositif qui, en application du principe que nous venons d'étudier, établit une succion du haut vers le bas de l'eau à filtrer et une pulsion du bas vers le haut de l'eau filtrée, obligeant ainsi le sable à remplir le rôle de filtre. Dans le cas où, dans un filtre de fond à alimentation directe, un « bouchon » se forme à la base du tube d'arrivée d'air, il suffit généralement d'un coup de «soufflet», au moyen d'une pompe à vélo par exemple, pour déboucher l'appareil. En cas d'échec, passer une « aiguille à tricoter » de diamètre adéquat.

Le plus usuel : Il est connu sous le nom de filtre sous gravier, filtre sous sable ou encore filtre plaque. Lesdites plaques étant : soit rondes pour épouser la base des boules, soit rectangulaires pour s'adosser aux angles des aquariums. Elles se fabriquent en plusieurs tailles avec rainures de renfort au-dessous. Constituées de plastique neutre, elles comportent à leur surface des striures pour le passage de l'eau, et, à un angle arrière, deux cheminées parallèles, composées du gros tube habituel d'évacuation d'eau filtrée et d'un tube d'arrivée d'air. L'alimentation en air s'effectuant soit en direct, soit par l'intermédiaire d'un diffuseur.

Filtre sous gravier : Au montage, les plaques sont posées sur le fond de l'aquarium et recouvertes d'une couche de quartz ou autre gravier, ceci uniquement afin d'empêcher les grains fins du sable de rivière de venir bloquer partiellement les striures de circulation d'eau.

Avantages : ce modèle peu coûteux et robuste n'occupe pratiquement aucune place et possède une esthétique parfaite puisque, le décor terminé, il n'émerge que les cheminées par ailleurs faciles à camoufler. Même avec une seule plaque, dès l'instant qu'elle est recouverte d'au moins 5 cm de sable, le rendement incomparable garantit une eau limpide en quelques heures.

Inconvénients: pratiquement, ce filtre ne peut être mis en place que lors de l'installation (ou de la réfection totale) de l'aquarium. Son action tend, si l'on néglige les siphonages, à provoquer une saturation du bac à cause de la transformation rapide des matières organiques en sels minéraux. Enfin, il est contre-indiqué pour l'amateur de belles plantes de milieux stagnants (Crypto, Echino, Aponoge-ton, etc.) qui n'apprécient pas le «lavage» de leurs racines et développent celles-ci infiniment plus que leurs feuilles.

 

Conclusion. Outre son intérêt pour l'éleveur qui, avec le filtrage par le fond ne risque pas une aspiration des alevins, ce type de filtre s'adresse, bien sûr à l'amateur recherchant un filtrage simple, efficace, bon marché et dont les préférences en matière de plantes vont à celles qui sont indifférentes à la nature du sol : Bolbitis, Microsorium et même Anubias. Mais également à l'amateur qui est prêt à accepter les contraintes d'une complication de montage pour concilier filtre de fond et plante.
La solution consiste à isoler la masse filtrante du reste du sol grâce au dispositif suivant II faut : poser la plaque de filtre sur une feuille de plastique transparent plus grande que le filtre lui-même; disposer sur la plaque de filtre quartzite et sable et redresser la feuille de plastique afin de constituer un barrage entre les matériaux filtrants et le reste du sol.

Le décor achevé, on coupera avec une lame de rasoir la partie de plastique transparent au ras du sol. Ainsi, l'astuce sera invisible et la masse filtrante, c'est-à-dire la fosse septique de l'aquarium, sera complètement séparée du reste du sol, lequel pourra éventuellement comporter un sous-sol nourricier.

 

 

www.aquarium-amateur.com

 

 Boutique

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles
 Les algues

 Partenaires

  

Prévisions météo

Soirée Paris

 

Référencement gratuit dans Vitavous.com


 Services :

zooplus