Tout sur l'aquarium Amateur - www.aquarium-amateur.com

Accueil

 

Cuve et meuble

Equipé ou nu

Meuble d'aquarium

Choisir son bac

Eclairage

Intensité lumineuse

Bonne installation

Puissance d'éclairage

Filtration mécanique

Filtration biologique

Filtration chimique

Chauffage

Chauffage aquarium

Installer son chauffage

Sables ou substrat

Les sols enrichis

Plantation dans l'aquarium

Le repiquage

Types biologiques des plantes

Cryptocoryne undulata

Hygrophila polysperma

Hygrophila corymbosa

Limnophila sessiliflora

Fougère de java

Mousse de java

Sagittaria subulata

Heteranthera zosterifolia

Bacopa amplexicaulis

Ludwigia repens

Vallisneria americana

Echinodorus osiris

Ceratophyllum demersum

Eau du robinet

Qui détermine le pH ?

Rectifier son pH

Installation de son aquarium

Les poissons - Le peuplement

Les poissons - Alimentation

Néon rose

Tétra empereur

Moenkhausia

Cardinalis

Danio

Kuhli

Barbus rosé

Barbus de Sumatra

Poisson-arlequin

Faux cardinal

Combattant du Siam

Corydoras poivré

Mangeur d'algues

Guppy Langage

Platy

Gourami perlé

Maroni

Apistogramma

Scalaire

Pelmato

Labido jaune

Auratus

Lombardoi

Poisson arc-en-ciel

Entretien - Chaque semaine

Entretien - Chaque mois

 

Les accessoires
Meuble aquarium
Les filtres
Filtre naturel
Filtre classique
Filtre exterieurs
Achat aquarium
Pompe aquarium
Pompe filtrage
Vente aquarium
Eclairage aquarium
Choix éclairage aquarium
Entretien
Les accessoires
Les escargots
Le calendrier
Bassin
 
Plante aquarium
Planter plantes
Maladie plante
Les algues
Engrais
 

Bassin aquarium

Bassin algues

Bassin maladie poisson

Bassin nettoyage

Bassin eau

Bassin eau propre

Livres aquarium

Comment ils respirent

Poissons dorment-ils

Les poissons eau salée

 
Aquarium tropical
Aquarium de mer
Eau de mer
 

Glossaire

Glossaire 2

Glossaire 3

Glossaire 4

Glossaire 5

Glossaire 6

Glossaire 7

 

 

 MON PREMIER AQUARIUM


Chauffage

Installer son chauffage

Il ne suffit pas de fixer le combiné sur une vitre à l'aide de ses ventouses, il convient de déterminer l'emplacement et la position adéquats. Positionner son chauffage à proximité et dans le flux de la sortie d'eau du filtre s'avère déterminant pour répartir uniformément la chaleur. Certains fabricants l'ont si bien compris qu'ils ont opté pour un chauffage du tuyau dans lequel circule l'eau filtrée (Hydor). Il existe aussi des filtres extérieurs avec chauffage intégré (Eheim). L'intégration du combiné chauffant dans un filtre à décantation représente une option intéressante. Placé dans le dernier compartiment l'appareil est invisible et chauffe l'eau avant son retour dans le bac. On positionne son chauffage à la verticale. Il existe des modèles dont le réglage se vérifie par un contrôle visuel à travers la vitre et d'autres qui affichent la température de réglage du thermostat vu du dessus. Les deux systèmes se valent.

 

 

Ils n'empêchent pas la présence, vivement recommandée, d'un petit thermomètre aquariophile traditionnel, attaché par une ventouse. Celui-ci permet de vérifier si le chauffage marche bien.
En revanche, il ne faut pas lésiner sur la sécurité. De l'électricité passe dans le combiné qui est immergé dans l'eau. L'extrémité inférieure de l'appareil doit recevoir une protection spécifique. Les joints et la qualité du verre sont à vérifier avant l'achat. Il faut privilégier les systèmes qui se coupent automatiquement lorsqu'ils sont hors de l'eau. La convection chimique ou système PTC sont véritablement intéressants par leur sécurité et leur confort d'utilisation.

 

Chauffage au sol

Depuis quelques années et avec l'engouement pour les bacs plantés, le chauffage par le substrat et non par l'eau se démocratise. Il a beaucoup de qualités car non seulement chauffer autour des racines des plantes leur donne de la vigueur mais aussi cela favorise une lente circulation d'eau au sein du substrat. Il existe plusieurs systèmes. Certains peuvent même se coupler avec un combiné chauffant en appoint. Attention il ne faut pas utiliser un sol terreux comme celui préconisé par Aquarium Magazine (terre de bruyère, marne verte et sable de Loire) avec ce type de chauffage. Le plus simple est de suivre les conseils du fabricant et de votre détaillant.

 

CHAUFFAGE - Pour résumer

Puissance du chauffage
La puissance nécessaire pour un aquarium se calcule sur la base d'un nombre de watts par litre d'eau.En général on compte 1 W par litre d'eau. Pour simplifier :
– En dessous de 50 l, un bac nécessite un combiné de 25 W
– Un 50 l nécessite un 50 W
– De 50 à 100 l, un 100 W
– De 100 l à 150 l un 150 W
– De 150 à 200 l un 200 W
– De 250 l à 300 l un 300 W
 


 

www.aquarium-amateur.com

 

 Boutique

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles
 Les algues

 Partenaires

  

Prévisions météo

Soirée Paris

 

Référencement gratuit dans Vitavous.com


 Services :

zooplus