Tout sur l'aquarium Amateur - www.aquarium-amateur.com

Accueil

 

Cuve et meuble

Equipé ou nu

Meuble d'aquarium

Choisir son bac

Eclairage

Intensité lumineuse

Bonne installation

Puissance d'éclairage

Filtration mécanique

Filtration biologique

Filtration chimique

Chauffage

Chauffage aquarium

Installer son chauffage

Sables ou substrat

Les sols enrichis

Plantation dans l'aquarium

Le repiquage

Types biologiques des plantes

Cryptocoryne undulata

Hygrophila polysperma

Hygrophila corymbosa

Limnophila sessiliflora

Fougère de java

Mousse de java

Sagittaria subulata

Heteranthera zosterifolia

Bacopa amplexicaulis

Ludwigia repens

Vallisneria americana

Echinodorus osiris

Ceratophyllum demersum

Eau du robinet

Qui détermine le pH ?

Rectifier son pH

Installation de son aquarium

Les poissons - Le peuplement

Les poissons - Alimentation

Néon rose

Tétra empereur

Moenkhausia

Cardinalis

Danio

Kuhli

Barbus rosé

Barbus de Sumatra

Poisson-arlequin

Faux cardinal

Combattant du Siam

Corydoras poivré

Mangeur d'algues

Guppy Langage

Platy

Gourami perlé

Maroni

Apistogramma

Scalaire

Pelmato

Labido jaune

Auratus

Lombardoi

Poisson arc-en-ciel

Entretien - Chaque semaine

Entretien - Chaque mois

 

Les accessoires
Meuble aquarium
Les filtres
Filtre naturel
Filtre classique
Filtre exterieurs
Achat aquarium
Pompe aquarium
Pompe filtrage
Vente aquarium
Eclairage aquarium
Choix éclairage aquarium
Entretien
Les accessoires
Les escargots
Le calendrier
Bassin
 
Plante aquarium
Planter plantes
Maladie plante
Les algues
Engrais
 

Bassin aquarium

Bassin algues

Bassin maladie poisson

Bassin nettoyage

Bassin eau

Bassin eau propre

Livres aquarium

Comment ils respirent

Poissons dorment-ils

Les poissons eau salée

 
Aquarium tropical
Aquarium de mer
Eau de mer
 

Glossaire

Glossaire 2

Glossaire 3

Glossaire 4

Glossaire 5

Glossaire 6

Glossaire 7

 

 

Comment doit-on planter


Deux cas sont à considérer : les plantes étant vendues en pied ou en bouture.
Pour les brins vendus en boutures sans racines, ils peuvent être indifféremment plantés : ou tel quel, ou après avoir enlevé l'attache qui, généralement, les réunit en bottes. Ce qui importe, c'est de planter une hauteur de 5 ou 6 centimètres.
En effet, pour que la reprise puissent s'effectuer, que des radicelles, puis des racines, puissent se former, il importe que cette longueur de tige soit enfouie dans le sol soit verticalement, soit horizontalement car, sous l'effet de la lumière, la plante se redressera très vite à la verticale.

 

Pour les pieds qui comportent un bulbe, un rhizome ou des racines, ceux-ci doivent être enfouis dans le sol jusqu'à la limite nommée collet. C'est-à-dire jusqu'à la démarcation entre le vert de la tige et le blanc des racines. Ces dernières, si elles sont très longues peuvent être légèrement raccourcies si cela doit faciliter leur enfouissement. Les principes sont les mêmes pour les plantes dont les racines sortent d'un manchon en substrat synthétique, le plus souvent de la laine de roche. La seul différence réside dans le fait que, lors de la plantation, il convient de n'écraser que peu ou pas du tout ce manchon à travers lequel les racines se sont développées.

Procéder à sec, dans le sable : humide, très docile, vous faites les trous ou les tranchées que vous désirez, avec un manche de raclette ou même avec le doigt. Le travail s'effectue proprement et aisément. On ne doit jamais laisser les plantes se dessécher, ce qui arrive assez vite. Si la plantation demande trop de temps, vous devrez vous interrompre et jeter un peu d'eau sur les feuillages, afin de les humecter. Vous vous sentirez alors engagé dans une course de vitesse peu compatible avec un travail qui n'est agréable qu'effectué avec soin et d'une manière détendue.
Quoi qu'il en soit de la méthode choisie, plantation à sec ou repiquage sous eau, vous avez intérêt, comme pour le décor rocheux, à classer vos plantes par catégories et à réfléchir aux emplacements que chacune d'elles va occuper. Ces préparatifs vous feront gagner beaucoup de temps dans l'exécution. Lors du classement préalable des plantes, il convient de leur faire subir un petit examen rapide, de rafraîchir les racines exagérément longues de certaines, de détacher une feuille jaunie, etc. Si une plante possède une feuille couverte de calcaire ou d'une petite masse gélatineuse, rincez-la avec précaution. Les plantes vendues en boutures, toujours destinées à grandir, seront par conséquent assimilées aux grandes plantes dans le choix des emplacements. Les plantes ont leurs besoins, mais aussi leurs caprices, et il n'est pas possible de déterminer à l'avance avec certitude celles qui se plairont le mieux dans votre aquarium. C'est pourquoi il peut être judicieux, lors d'une première installation, de faire exceptionnellement un peu d'échantillonnage, car cela permet de tester et de tirer des enseignements pour l'avenir. Par contre, il est inesthétique de mélanger les espèces dans un même massif. Dans la nature, les essences restent groupées. Vous rassemblerez donc les plantes qui se ressemblent, telles que sagittaires et vallisneries ou encore fougères et synnema.

Ce travail terminé, la plantation ne présente plus de difficultés majeures. Il vous faut seulement bien observer les conseils suivants : les plantes en bouture doivent être enfouies du tiers de leur longueur. Peu importe l'enfouissement des feuilles, il faut favoriser la formation de racines. Après une bonne reprise, les boutures ne tarderont pas à retrouver, puis dépasser, leur longueur initiale; o souvenez-vous également que les sagittaires, vallisneries, fougères demandent au contraire à être peu enfoncées. Pour les autres plantes, notamment les cryptos, la limite de l'enfoncement est le collet. Vous verrez d'ailleurs nettement la démarcation entre le blanc des racines et le vert de la tige qui, lui, doit demeurer complètement hors du sol; pensez également à utiliser les propriétés de retenue du sol qu'ont les racines : une plante bloquera excellemment une coulée de sable entre deux pierres. Un aquarium doit constituer un morceau de nature sauvage et non un jardin à la française. Formez des bosquets, évitez les alignements. Lorsque votre canalisation de plastique souple se révèle être étroite de section, vous pouvez: mâcher l'extrémité du tuyau ou l'élargir en vous aidant d'un objet conique tel un crayon ou le dilater sous l'eau chaude. En outre, vous l'enfoncerez plus facilement si vous avez humecté l'embout sur lequel vous le branchez.

  zooplus

 

www.aquarium-amateur.com

 

 Boutique

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles
 Les algues

 Partenaires

  

Prévisions météo

Soirée Paris

 

Référencement gratuit dans Vitavous.com


 Services :

zooplus