Tout sur l'aquarium Amateur - www.aquarium-amateur.com

Accueil

 

Cuve et meuble

Equipé ou nu

Meuble d'aquarium

Choisir son bac

Eclairage

Intensité lumineuse

Bonne installation

Puissance d'éclairage

Filtration mécanique

Filtration biologique

Filtration chimique

Chauffage

Chauffage aquarium

Installer son chauffage

Sables ou substrat

Les sols enrichis

Plantation dans l'aquarium

Le repiquage

Types biologiques des plantes

Cryptocoryne undulata

Hygrophila polysperma

Hygrophila corymbosa

Limnophila sessiliflora

Fougère de java

Mousse de java

Sagittaria subulata

Heteranthera zosterifolia

Bacopa amplexicaulis

Ludwigia repens

Vallisneria americana

Echinodorus osiris

Ceratophyllum demersum

Eau du robinet

Qui détermine le pH ?

Rectifier son pH

Installation de son aquarium

Les poissons - Le peuplement

Les poissons - Alimentation

Néon rose

Tétra empereur

Moenkhausia

Cardinalis

Danio

Kuhli

Barbus rosé

Barbus de Sumatra

Poisson-arlequin

Faux cardinal

Combattant du Siam

Corydoras poivré

Mangeur d'algues

Guppy Langage

Platy

Gourami perlé

Maroni

Apistogramma

Scalaire

Pelmato

Labido jaune

Auratus

Lombardoi

Poisson arc-en-ciel

Entretien - Chaque semaine

Entretien - Chaque mois

 

Les accessoires
Meuble aquarium
Les filtres
Filtre naturel
Filtre classique
Filtre exterieurs
Achat aquarium
Pompe aquarium
Pompe filtrage
Vente aquarium
Eclairage aquarium
Choix éclairage aquarium
Entretien
Les accessoires
Les escargots
Le calendrier
Bassin
 
Plante aquarium
Planter plantes
Maladie plante
Les algues
Engrais
 

Bassin aquarium

Bassin algues

Bassin maladie poisson

Bassin nettoyage

Bassin eau

Bassin eau propre

Livres aquarium

Comment ils respirent

Poissons dorment-ils

Les poissons eau salée

 
Aquarium tropical
Aquarium de mer
Eau de mer
 

Glossaire

Glossaire 2

Glossaire 3

Glossaire 4

Glossaire 5

Glossaire 6

Glossaire 7

 

 

Les accessoires de l'aération et du filtrage

 

Les accessoires de pompes

 

• Filtre feutre: les pompes d'aération «tirent» l'air de l'extérieur à travers une «rondelle» en feutre ou une cartouche de perlon. Selon la densité de poussière, celles-ci se noircissent plus ou moins vite et il faut une ou deux fois par an penser à les changer.

• Anti siphon : théoriquement, une pompe devrait être située au-dessus du niveau de l'eau de l'aquarium pour éviter, en cas d'interruption de fonctionnement, tout risque de retour de l'eau qui aurait pour effet de « noyer » l'appareil. En fait, cet incident se produit rarement. C'est heureux, car des raisons de commodité ou d'esthétique obligent très souvent l'aquariophile à placer la pompe au niveau de l'aquarium, parfois même à un niveau inférieur. Pour se prémunir de tout danger, il y a 2 solutions : soit faire effectuer à la canalisation d'air une boucle au-dessus du niveau de l'eau, cette boucle suffit à empêcher l'eau de s'engager en «sens interdit»; soit intercaler un «anti siphon » à la sortie de la pompe de manière à bloquer l'aspiration en cas de retour de l'eau.

 

Filtre à air: l'aquariophilie est un «hobby» dans lequel le bricolage doit souvent suppléer à l'insuffisance de l'industrie, et, ce filtre à air, vous risquez fort de devoir le fabriquer vous-même. Voici comment procéder. Prendre un tube (fer ou plastique neutre type PVC) de 30 à 35 cm de long pour 5 à 7 cm de diamètre. Emplir ce tube avec du charbon actif de très bonne qualité; à chacune des deux extrémités, isoler le charbon par un petit tampon de mousse de perlon. Fermer à chaque bout avec un bouchon de caoutchouc traversé par un tube permettant le raccordement au circuit d'air. Il entre dans ce filtre un maximum d'un litre de charbon qui doit être changé selon une périodicité variable, entre 1 trimestre et 1 année, selon l'importance supposée de la pollution à combattre. Ce cylindre filtrant se place n'importe où, entre la pompe d'aération et les petits accessoires de répartition d'air, et il a pour fonction de lutter contre la pollution dans notre foyer, provoquée par des odeurs occasionnelles de peinture et d'encaustique, des émanations de produits dits hygiéniques et insecticides d'usage parfois quotidien. Alors que ces émanations semblent inoffensives pour les mammifères, elles sont mortelles pour les poissons, animaux à sang froid. Pour cette raison, il est toujours préférable de placer la pompe d'aération sur le rebord extérieur de la fenêtre plutôt que dans l'appartement.

Les différents matériaux de filtration : Les filtres à réceptacle, intérieurs ou extérieurs, retiennent les impuretés par l'intermédiaire des matériaux de filtration. Parmi ceux-ci, on distingue : les matériaux de pré-filtration, les matériaux usuels agissant comme tamis à particules, les charbons et enfin les charges spéciales. Le plus simple pour obtenir le fonctionnement sans fatigue et sans bruit d'une pompe surpuissante, est de laisser partir l'air en excès, par une petite soupape, constituée avec un robinet laissant échapper librement l'excès d'air.

  zooplus

Si vous disposez de deux petites pompes pour alimenter des diffuseurs d'une part et des filtres à arrivée d'air directe d'autre part, branchez tous les diffuseurs sur une pompe et toutes les arrivées directes sur l'autre. Les uns demandent peu d'air sous forte pression et les autres beaucoup d'air sous faible pression.
• Les matériaux de pré-filtration : ils s'emploient dans les cas où, on est obligé de capter et de retenir d'abord les impuretés les plus grosses. Pour atteindre ce résultat, le commerce aquariophile offre notamment : des petits cylindres de terre cuite poreuse, semblables à de grosses coquillettes; et des soies plastiques présentées en très fines lamelles qui constituent une matière à la fois dense et très perméable. En outre, certains amateurs utilisent les billes ou boulettes d'argile expansée issues de l'horticulture, soit entières soit brisées. Ce matériau neutre, léger et poreux offre un très bon support aux bactéries nitrifiantes.
• Les matériaux usuels : ce sont ceux que l'on trouve dans toute filtration, employés conjointement avec d'autres ou utilisés seuls. Ils doivent avoir pour propriété de retenir les fines impuretés, tout en se laissant traverser librement par l'eau. A des titres divers, répondent bien à ces exigences : des mousses synthétiques, disponibles en cartouches conçues pour certains filtres et des ouates de nylon et de perlon qui sont plaisantes au toucher et chimiquement parfaitement inertes. Elles tamisent bien les particules sans avoir trop tendance à se tasser et, par conséquent, répondent correctement aux besoins de l'amateur.
• Les charbons: il faut se méfier des qualités médiocres qui peuvent être dangereuses et ne pas se laisser abuser Par les qualificatifs d'actif, d'activé ou de catalytique qui signifient simplement que le charbon a été éclaté afin d'accroître sa porosité. Il est préférable, en outre, de ne pas utiliser le charbon sans avoir pris la précaution de le rincer sous l'eau bouillante pendant plusieurs minutes. Tout ceci étant dit, il n'en demeure pas moins vrai qu'un bon charbon neuf est capable de clarifier, décolorer, désodoriser et absorber les gaz de fermentation. Quand il est sature, qu'il a perdu les qualités précitées, il garde la propriété de H constituer un bon support bactérien, c'est-à-dire un lieu d'habitat privilégié, parce que poreux, pour les précieuses bactéries nitrifiantes.
• Les charges de filtres spéciales : afin d'obtenir une eau aux propriétés spéciales ou de garder à une eau une caractéristique précise, certains amateurs ont recours à l'utilisation permanente ou occasionnelle de charges inusuelles. Ce sont essentiellement : soit des résines à base d'un zéolithe de synthèse qui, agissant comme échangeuses d'ions, ont pour ambition tant de maintenir le degré hydrotimétrique à une valeur moyenne que d'avoir une action anti algue; soit une charge de tourbe ayant pour objectif de provoquer une acidification de l'eau et de la stabiliser au niveau d'acidité souhaité (ces méthodes ne peuvent être envisagées que par des aquariophiles ayant non seulement pris connaissance des problèmes de l'eau tels qu'ils seront traités au chapitre correspondant, mais qui possèdent de plus une expérience personnelle).

 

Les accessoires d'installation de l'aération : Les raccords : ils servent à diriger l'air issu de la pompe vers les différents accessoires prévus. Suivant le nombre de ces accessoires, on utilise ceux en forme de X, de T ou de Y. Les robinets : ils servent à équilibrer le débit d'air suivant les besoins de chaque accessoire. Ils sont à boisseau (peu sensibles) ou à pointeau (réglage plus précis), en métal ou en plastique. Certains utilisateurs préfèrent au robinet des «pinces» qui écrasent le tuyau. Il s'agit là de préférences personnelles. Les canalisations : ce sont les fins tuyaux (diamètre 4/6) qui permettent de relier les différents éléments de nos montages. Identique à celui utilisé pour les transfusions sanguines, le tuyau de nylon, transparent ou teinté de vert, est parfaitement neutre et offre une bonne résistance à l'écrasement. Il doit être changé lors des réfections car, avec le temps, il durcit, surtout dans sa partie immergée.

www.aquarium-amateur.com

 

 Boutique

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles
 Les algues

 Partenaires

  

Prévisions météo

Soirée Paris

 

Référencement gratuit dans Vitavous.com


 Services :

zooplus