Tout sur l'aquarium Amateur - www.aquarium-amateur.com

Accueil

 

Cuve et meuble

Equipé ou nu

Meuble d'aquarium

Choisir son bac

Eclairage

Intensité lumineuse

Bonne installation

Puissance d'éclairage

Filtration mécanique

Filtration biologique

Filtration chimique

Chauffage

Chauffage aquarium

Installer son chauffage

Sables ou substrat

Les sols enrichis

Plantation dans l'aquarium

Le repiquage

Types biologiques des plantes

Cryptocoryne undulata

Hygrophila polysperma

Hygrophila corymbosa

Limnophila sessiliflora

Fougère de java

Mousse de java

Sagittaria subulata

Heteranthera zosterifolia

Bacopa amplexicaulis

Ludwigia repens

Vallisneria americana

Echinodorus osiris

Ceratophyllum demersum

Eau du robinet

Qui détermine le pH ?

Rectifier son pH

Installation de son aquarium

Les poissons - Le peuplement

Les poissons - Alimentation

Néon rose

Tétra empereur

Moenkhausia

Cardinalis

Danio

Kuhli

Barbus rosé

Barbus de Sumatra

Poisson-arlequin

Faux cardinal

Combattant du Siam

Corydoras poivré

Mangeur d'algues

Guppy Langage

Platy

Gourami perlé

Maroni

Apistogramma

Scalaire

Pelmato

Labido jaune

Auratus

Lombardoi

Poisson arc-en-ciel

Entretien - Chaque semaine

Entretien - Chaque mois

 

Les accessoires
Meuble aquarium
Les filtres
Filtre naturel
Filtre classique
Filtre exterieurs
Achat aquarium
Pompe aquarium
Pompe filtrage
Vente aquarium
Eclairage aquarium
Choix éclairage aquarium
Entretien
Les accessoires
Les escargots
Le calendrier
Bassin
 
Plante aquarium
Planter plantes
Maladie plante
Les algues
Engrais
 

Bassin aquarium

Bassin algues

Bassin maladie poisson

Bassin nettoyage

Bassin eau

Bassin eau propre

Livres aquarium

Comment ils respirent

Poissons dorment-ils

Les poissons eau salée

 
Aquarium tropical
Aquarium de mer
Eau de mer
 

Glossaire

Glossaire 2

Glossaire 3

Glossaire 4

Glossaire 5

Glossaire 6

Glossaire 7

 

 

 MON PREMIER AQUARIUM


L'eau - Pour résumer

En aquariophilie, il est important de connaître d'une part le T.H. et le T.A.C qui déterminent la minéralisation de l'eau, le pH qui a un rôle d'indicateur et les taux de nitrites/nitrates qui nous renseignent sur l'état de la pollution azotée de l'aquarium et donc de son équilibre biologique.


Rectifier son pH en aquarium


Pour remonter un pH trop bas, il suffit d’effectuer un renouvellement partiel avec une eau neuve contenant des bicarbonates : le T.A.C. permet d’agir en connaissance de cause.
Lorsqu’un pH est trop élevé, il y a deux cas possibles :


1. A l’installation, il suffit d’attendre. On effectue les renouvellements partiels selon une quantité et une fréquence qui dépend des poissons hébergés. En général, le pH diminue peu à peu et se stabilise autour d’une valeur moyenne. On peut vérifier les différences de pH entre le matin et le soir d’un même jour, ainsi qu’avant et après un renouvellement.



 

 

2. C’est seulement ensuite que, grâce aux informations ainsi engrangées, on adapte les renouvellements partiels, tout en restant dans les fourchettes de quantité et de fréquence préconisées. S’il se révèle que le pH persiste à se maintenir à des valeurs trop élevées, il faut alors diminuer le taux moyen de bicarbonates dans l’aquarium : il suffit de “diluer” un peu l’eau neuve avec de l’eau osmosée, sans pour cela descendre en dessous du T.H. minimal accepté par les poissons tenus.
 

 

Comment préparer de l'eau au TH souhaité

Au robinet, un aquariophile dispose d’une eau trop dure pour certaines espèces. Il va donc - ayant intégré les bonnes infos - mélanger cette eau avec une autre, plus douce.
A cette étape de la réflexion, l’aquariophile est bien obligé de prendre en compte trois paramètres :
1. Le T.H. de l’eau de distribution.
2. Le T.H. de l’eau plus douce.
3. Le T.H. souhaité dans l’aquarium.
La solution la plus simple quand on ne supporte pas le moindre calcul - à des détails près - consiste à se servir de son intuition.
Première phase : il suffit de mélanger les deux eaux, en ayant au préalable mesuré leurs T.H., et en testant des volumes plus ou moins arbitraires.
Deuxième phase : on mesure le T.H. du mélange, après homogénéisation. Et on voit s’il est conforme à ce qu’on souhaite.
Sinon, on refait un autre mélange, en modifiant les volumes.


 

www.aquarium-amateur.com

 

 Boutique

 Contact

 Mentions légales


 Derniers articles
 Les algues

 Partenaires

  

Prévisions météo

Soirée Paris

 

Référencement gratuit dans Vitavous.com


 Services :

zooplus